Marfa, Texas

La terre s’assèche, les silhouettes des cactus se détachent, les villes s’espacent, les bourrasques de vent font tournoyer grains de sable et branchages, les aigles dansent dans le ciel… À seulement quelques kilomètres du Mexique et du Big Bend National Park, dans le désert du Chihuahua, Marfa apparaît enfin, après plus de sept heures de route depuis Austin. C’est un fait, personne ne vient à Marfa par hasard.

IMG_1807.JPG

La lumière blanche du désert, électrisante, agit comme un filtre et fait voir les choses d’un nouvel oeil. Le soleil, brûlant, réchauffe la peau. Le vent, doux et puissant à la fois, balaye en un instant toute pensée négative. Le charme opère.

Le cadre, surréaliste, y est pour beaucoup. Le silence imposant de l’immensité. Le bouillonnement incessant des énergies artistiques. Un mélange détonnant, qui bouscule et éveille les sens pour une expérience inoubliable.

IMG_1808.JPG

IMG_2089.JPG

Sans l’initiative d’un homme, l’artiste Donald Judd, adepte du courant Minimaliste, Marfa n’attirerait pas aujourd’hui autant de visiteurs. Arrivé dans les années 1970, Donald Judd a profité de l’espace et la tranquillité qui lui étaient offerts pour laisser libre cours à son art. C’est après sa mort en 1994 que la ville connaît un nouvel essor. Plusieurs fondations, dont la Fondation Chinati, veillent à faire perdurer ses oeuvres. De nombreuses galeries se sont par la suite ouvertes, attirant des artistes de tous horizons, tel le duo scandinave Elmgreen & Dragset et leur fameuse installation Pop Art en plein désert, la fausse boutique Prada Marfa.

IMG_1878.JPG

IMG_1899.JPG

Cette profusion d’art et de démarches créatrices, ces rues sans vie et la végétation désertique à perte de vue ont de quoi bouleverser. D’autant plus lorsque vous posez après cela votre sac à dos pour la nuit dans l’une des caravanes du campement El Cosmico, en lisière de la ville.

Le temps, là bas, semble ne plus avoir de prise. La lumière blanche agit comme un filtre, le soleil réchauffe la peau, le vent balaye en un instant toute pensée négative… Définitivement, le charme opère.

IMG_1896.JPG

Certains dorment à l’ombre dans des hamacs accrochés aux arbres, d’autres lisent au soleil. Chacun profite de l’instant présent. Les tipis et yourtes s’inscrivent dans le paysage, les caravanes roses, vertes et bleues colorent la terre sèche. La lumière diminue, les rayons de soleil deviennent or, le ciel pourpre, parme, puis d’un noir intense illuminé par les étoiles et la voie lactée. De jour comme de nuit, la nature est à son apogée.

IMG_1842.JPG

IMG_1897.JPG

Quelques moments magiques qu’il faut savoir capter et surtout ne pas oublier.

« Marfa. Tough to get to. Tougher to explain. But once you get here, you get it ».

Chinati Foundation, 1 Calvary Road, Marfa
Ballroom Marfa, 108 East San Antonio, Marfa
Marfa Book Company, 101 South Highland Avenue, Marfa
Prada Marfa, by Elmgreen & Dragset, 35 miles Northwest of Marfa
El Cosmico, 802 South Highland Avenue, Marfa


Une réflexion sur “Marfa, Texas

  1. Très bel article! J’adorerais y aller!! Il y a des bruits comme quoi la boutique Prada devrait être démontée (pour publicité gratuite…), dommage parce que ça semble être vraiment quelque chose qui attire à Marfa…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s